Autobiography and "Genre" Transgression in Malika Mokeddem’s Works

Fizia Hayette Mokhtari

Abstract


In life narratives, authors unveil their lives, and autobiography also inspires authors from Muslim Arab societies. In contemporary societies, some authors have talked about their “ego” without fully revealing all their secrets. Things are more complex in a Maghrebian context in which disclosing and recounting one’s life (childhood, adolescence or even adult life) becomes a vital act. Our reasoning in this paper consists in showing that, to Malika Mokeddem, despite the criticisms and taboos, writing and being emancipated are no impediments; on the contrary, these taboos or proscriptions have motivated and served her life choices. Algerian authors often write about themselves by referring to their childhood, education and readings. Often the history of their country is at the center of their autobiographical novels. In this article, we focus on Malika Mokeddem’s childhood and adolescence, two very important periods for her, and proceed to analyze the different processes used by the novelist who in her autobiographical works seeks to “recover” her identity.


Keywords


Autobiography; fiction; childhood; space of the self; novel

References


Amrani M. (2010) : « Le double exil de la mère : silence et folie chez Kateb Yacine », in : Bourque D., Hogikyan N. (dir.), Femmes et Exils. Laval : PUL, pp. 195-212.

Amrani M. (2012) : La poétique de Kateb Yacine. L’autobiographie au service de l’Histoire. Paris : L’Harmattan.

Belkacem D. (2007) : « Écriture du métissage et métissage de l’écriture chez Malika Mokeddem », Revue algérienne d’Anthropologie et de sciences sociales n° 37, pp. 75-90 [en ligne]. URL : http://insaniyat.revues.org/4064.

Bererhi A. (dir) (2004) : L’autobiographie en situation d’interculturalité. Blida : Éditions du Tell, tome 2.

Bouchentouf-Siagh Z. (2004) : « ‘Ici – là-bas’ : la trame de soi dans La Transe des insoumis (2003) de Malika Mokeddem », in : Bererhi, A. (dir.), L’autobiographie en situations d’interculturalité (tome I et II). Blida : Éditions du Tell, tome II, pp. 331-338.

Boudjadja M. (2013) : « Le désert Mokeddemien : référence identitaire et expression poétique », Synergies Algérie n°19, pp. 75-81, en ligne : http://gerflint.fr/Base/Algerie19/Boudjadja.pdf.

Blanchaud C. (2007) : « Malika Mokeddem, de Les Hommes qui marchent à La Transe des insoumis, une écriture féminine aux prises avec le témoignage,

l’autobiographie et la fiction », dans Bererhi, A. (dir.), L’autobiographie en situation d’interculturalité. Blida : Éditions du Tell, 2004, Tome 2.

Chaulet-Achour C. (2007) : Malika Mokeddem. Métissages. Blida : Éditions du Tell.

Déjeux J. (1994) : La littérature féminine de langue française au Maghreb. Paris : Karthala.

Gasparini P. (2004) : Est-il je ? Roman autobiographique et autofiction. Paris : Éd. du Seuil, coll. « Poétique ».

Lavaud-FAGE, E. « Le moi et l’espace dans la Sonate de printemps de Valle-Inclán » in Le moi et l’espace. Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2003.

Lejeune P. (1998) : L’autobiographie en France. Paris : Armand Colin, coll. « Cursus », 2e édition.

Lejeune, P. (1998) : Les brouillons de soi. Paris : Éd. du Seuil, coll. « Poétique ».

Miraux J. P. (1996) : L’Autobiographie. Écriture de soi et sincérité. Paris : Nathan, coll. « Lettres 128 » n° 149.

Mokeddem M. (1990a) : Les Hommes qui marchent. Paris : Ramsay.

Mokeddem M. (2003b) : La Transe des insoumis. Paris : Grasset & Fasquelle, coll. « Le Livre de poche ».

Mokeddem M. (2005c) : Mes Hommes. Paris : Grasset & Fasquelle, coll. « Le Livre de poche ».

Soubeyroux J. (Dir.) (2003) : Le Moi et l’espace, autobiographie et autofiction dans les littératures d’Espagne et d’Amérique latine, Actes du colloque des 26, 27 et 28 septembre 2002. Saint-Étienne : Publications de l’Université de Saint-Étienne.




DOI: http://dx.doi.org/10.17951/lsmll.2016.40.2.82
Data publikacji: 2017-01-19 11:01:38
Data złożenia artykułu: 2017-01-18 11:23:24

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Copyright (c) 2017 Fizia Hayette Mokhtari

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.